La tribu du feu bleu : 2019

Réponses aux questions sur l'idéal

Je manifeste contre la violence depuis mes dix huit ans.

J’aimerais la paix pour le monde, c’est très important pour moi, la paix : plus de guerre, plus de violence, plus de famine…Interdiction de violence…plus rien.

J’aimerais me réveiller un matin et qu’il n’y ait plus rien :

que le bonheur, la joie, l’espérance… tout quoi !

Nadège, 52ans (14)

 

J’aimerais moins d’embrouille entre les gens, plus de convivialité.

Ce que j’aime c’est la famille, le regroupement familial, les amis, les oncles et tantes…La Famille au sens large, c’est le plus important.

Wendy, 39 ans (14)

 

Ce que je veux pour le monde ?

Une compréhension de plus en plus importante qu’en chaque être humain, unique, il y a aussi tous les autres.

Plus d’amour,

Plus de respect à la différence,

C’est pour cela que j’aime l’art, ce ne sont que des démarches singulières mais chacun peut s’y retrouver.

Quand je cherche au fond de moi et que je réalise l’expression de ce que j’ai trouvé, je peux constater que d’autres me reçoivent.

Sophie, 55ans (14)

 

J’aimerais l’amour entre les gens.

J’aime découvrir, apprendre, explorer.

Je vis au rythme de la musique.

François, 33ans, (14)

 

J’aime la vie, les autres, le partage.

J’aimerais la paix et les rencontres pour le monde.

Je m’occupe beaucoup des demandeurs d’asile…et de mes petits enfants…j’essaye de leur donner une vision positive de l’avenir.

Colette, 65 ans (14)

 

Je souhaite la paix et la justice pour le monde.

Je suis d’origine palestinienne et la relation familiale, amicale et de voisinage est très forte.

ça me manque ! J’aime le partage, casser la routine, c’est pour çà que je viens à la Centrifugeuz.

J’espère un jour la libération de la Palestine ; je suis un des membres fondateur de France Palestine Solidarité.

Je suis aussi conseillère de quartier dans le groupe d’échange interculturel.

Nadia, 59ans (14)

 

J’aime mes enfants et mes petits enfants.

Ce que j’aimerais, c’est une maison ou un appartement pour les recevoir tous.

J’aimerais que tout le monde se réconcilie dans ma famille et dans le monde.

Ce que j’aime ici à la Centrifugeuz, c’est l’entente.

Tout le monde se parle, personne n’est plus haut que l’autre.

Evelyne, 47ans, (14) Octobre

 

Je veux la paix.

J’aime lutter contre l’injustice.

Je ne veux plus qu’on bouzille la Nature ; je veux que les animaux puissent vivre tranquilles dans leur élément naturel…

et qu’on arrête de tout baser sur l’argent.

Aurélie 48ans, (14) Octobre

 

La simplicité me va très bien.

J’aime bien rencontrer les gens.

J’aime beaucoup ma ville et j’aime beaucoup les chiens.

J’aimerais d’avantage de solidarité pour le monde.

Dorian, 25 ans (14)

 

Je voudrais la paix et l’égalité pour le monde.

Je sais bien qu’on ne peut pas tous être égaux mais pour l’eau, la nourriture, la vie en général, il le faut…et que les gens puissent vivre selon leur modèle de vie, leur religion.

Je suis juif et je ne pense pas qu’on puisse bâtir un château avec des murs comme le fait l’état d’Israël : on ne peut pas vivre comme ça.

Je suis entré ici à la Centrifugeuz en promenant mon chien… c’était ouvert… j’ai donné à boire aux poules qui avaient très soif. Je continue d’être bénévole, c’est mon plaisir.

Je fais aussi du reiki, pour le plaisir.

Toujours le plaisir.

Tout me va, rien ne me gêne, j’accepte tout, et tout va bien!

Raymond, 76 ans (14) Octobre

 

Ce que j’aime : ne serait-ce qu’un coup de fil… et une réunion comme ici à la Centrifugeuz* où une ravissante petite fille m’accueille en me disant Mamie… Cela me fait chaud au cœur.

Ce que j’aimerais pour le monde ? La paix !!! Il y a fort à faire ; et que les gens s’entendent et se parlent, qu’on sorte de ce monde déshumanisé !

Quand je prend le bus, cela m’arrive de rencontrer les étudiants, de parler avec eux de musique, ou autre selon leur ouverture d’esprit. A la fin ils me disent « au revoir et merci de nous avoir parlé ».

Marie, 87 ans, Calvados

 

J’aime écrire et bricoler dans la peinture ; j’aime le théâtre ; j’ai besoin de tout cela pour continuer. La rencontre avec les gens et l’échange d’idées sont importants pour moi. J’ai besoin de justice.

J’aimerais un monde plus juste : que celui qui travaille gagne sa vie, convenablement… Ne pas laisser les pauvres dans les fossés, ça me bouffe!

Je suis toujours en colère… c’est peut-être ce qui m’anime!

Martine, 65 ans , Caen (14)

Je puise ma force dans la spiritualité du bouddhisme et de l’énergie solaire : que les chakras soient bien alignés de la tête aux pieds par la récitation du mantra qui nous ressource pour la bonne action qui va dans les deux sens.

J’aime les enfants, sentir leurs joies, leurs peines, savoir les pansementer par la prière… toujours trouver une meilleure parole, installer un climat d’écoute mutuelle.

Mon but, c’est la paix mondiale = KOSENRUFU (en japonais)

Marie-Claire, 53 ans, Caen (14)

 

J’ai toujours eu la niaque. Il a fallu que je me bagarre pour tout : pour aller plus loin, pour m’intéresser et comprendre ce qui se passe.

Le mot qui me vient c’est la revanche, la lutte contre l’injustice. Je suis anarcho-syndicaliste depuis le début (1968), d’une famille de paysans. Au lycée (vers le milieu des années 1960), j’étais déjà engagée dans le foyer socio-éducatif. Il faut que je fasse des trucs pour les autres ; je suis féministe.

JUSTICE, SOLIDARITE, AUTOGESTION pour le monde…pour un monde plus naturel, sans abus de consommation, sans pollution…

Tout ce que je fais/j’ai fait, c’est pour les générations futures. Ma petite fille…elle a 6 ans , et je le vois bien, elle a déjà la niaque.

Madeleine, 73 ans, Caen (14)

 

Je souhaite la vérité pour le monde, et je pense qu’un jour ça se fera. Le mensonge finira par disparaître.

J’aime que les gens soient heureux, ça me donne de la force.

Daniel, 20 ans Caen (14)

 

 

Qu’est-ce qui t’anime ?
La joie des autres, surtout si j’ai ma part dans la réalisation.

Te fait vivre ?

Pouvoir me déplacer en toute autonomie et rester attentif à tout ce qui peut être lu ou vu du point de vue culturel et politique.

Dans quoi puises-tu ta force ?

Une vie physique et intellectuelle bien réglée depuis la gym matinale jusqu’au coucher tôt.

Quel est ton idéal ?

L’Amitié dans tous les domaines.

Michel, 85 ans (Orne, 61)  Janvier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s